« Oh que c’est beau » – octobre 2009 -

Dans le groupe, il y avait un couple d’une cinquantaine d’année qui était équipé d’appareils photo, j’avais jamais vu ça ! ils avaient chacun leur appareil.

Ils prenaient en photo tous les parc, les arbres, les fleurs … On les surnommés avec mon mari : les botanistes ! ils s’extasiés « Oh que c’est beau » devant la moindre feuille verte, rouge…

Ils s’approchaient un maximum des feuilles rouges et ils les photographier. On les respecter mais ça nous faisait rire car on ne comprenait pas pourquoi ils étaient si enjoué !

Plus tard, au fil de mes lectures sur le Japon, entre guides, blog, commentaires, articles ect… j’ai découvert une chose : la saison des MOMIJI !!!!

Et là, je me dit :  » en fait c’est nous qui n’avons pas su capter la beauté des feuilles rougeoyantes  » ! Nous étions au Mont Koya en plein MOMIJI!!!!

Est-ce qu’eux-même le savaient? Pas sûr car ils ne nous en ont jamais parler.

Nous avions quand même pris des photos car c’étaient vraiment magnifique et heureusement d’ailleurs.

IMG_6005            IMG_5990           IMG_6002

 

IMG_6003    IMG_5986

IMG_6063    IMG_6064

IMG_6007

Si je ne me trompe pas les photos ont été prises au Mont Koya.

 

^_^


Publié le 25 juillet 2013

3 commentaires
  1. Bonjour,
    Peux-tu m’indiquer les dates exactes de ton voyage ? Je suis allée à Kyoto 2 fois pour momiji et pour prendre des tas de photos :) , les dates étaient à peu près du 23-25 novembre au 5 décembre. J’aimerais bien aller au Mont Koya.
    Merci.
    Annie

    Par annie le 25 juillet 2013 à 15:02
    • Bonjour,
      Après vérification, on était partit du 20 octobre au 30 octobre 2009.
      ^_^

      Par nadege le 26 juillet 2013 à 08:21
      • Merci pour ta réponse.
        Annie

        Par annie le 26 juillet 2013 à 08:27

Votre adresse e-mail ne sera pas rendue publique. Tous les champs sont obligatoires sauf le "site web".

 

Cet article est publié sur Kakikomi, la plateforme de blogs du site Kanpai. Les opinions exprimées sur cette page engagent uniquement son auteur(e) et ne reflètent pas nécessairement celles de Kanpai et son équipe.